Quel antibiotique pour abcès dentaire : comment soigner l’abcès dentaire ?

Quel antibiotique pour abcès dentaire : comment soigner l’abcès dentaire ?

Un abcès dentaire est une infection dentaire bactérienne qui survient suite à une négligence de l’hygiène bucco-dentaire. L’origine de l’abcès dentaire est dans la plus part des cas une caries pas soignée. Ce genre d’infections est à l’origine de douleurs intenses et peu supportables ce qui peut vite devenir une urgence dentaire.

Symptômes d’un abcès dentaire

Un abcès dentaire est un mal qui se manifeste généralement par des rougeurs et des gonflements au niveau de la gencive ou encore des saignements. De mauvais goûts à la bouche, des difficultés lors de la mastication et une fièvre sont souvent des symptômes fréquents. Cependant, la douleur au niveau de la gencive est l’un des principaux symptômes.

Il est important de consulter un dentiste dès l’apparition des premiers symptômes pour éviter toute évolution ou complication. Effectivement, l’abcès risque d’évoluer vers une fistualisation, c’est-à-dire une évacuation du pus. C’est un phénomène qui réduit les douleurs mais pas l’infection. Celle-ci peut causer des complications en se diffusant dans tout le corps, on cite les parties voisines de l’abcès et pire encore, dans d’autres organes par le réseau veineux :

  • Le cerveau, la face ou les méninges.
  • La paroi interne du cœur.
  • Les reins.
  • Une articulation
  • Les poumons
  • Les tissus sous-cutanés.

Ou encore, une septicémie qui est une infection générale.

Traitement d’un abcès dentaire

Un abcès dentaire ne guérit pas tout seul, il est donc important de consulter un médecin pour le traiter si vous voulez éviter les complications.

Le traitement chez le dentiste se fait par drainage de l’abcès qui consiste en l’évacuation du pus.

Deux étapes sont nécessaires pour ce soin : nettoyage des canaux de la dent et la mise en place d’une pâte pour éviter une nouvelle infection.

Tout dépend de la situation, certaines demandent un nettoyage entre la gencive touchée et la dent, ou encore l’extraction de la dent.

Cependant, en attendant d’aller chez le dentiste, il faut impérativement poursuivre le brossage des dents même en cas de saignement et de douleurs. Il est possible aussi de prendre du paracétamol mais il ne faut pas négliger le dentiste même si la douleur s’atténue.

Toutefois, contrairement aux idées reçues, les antibiotiques ne sont pas pris automatiquement lors d’un abcès dentaire. Le drainage de l’abcès chez le dentiste reste la meilleure et probablement le seul traitement efficace et nécessaire pour cette infection et cela se fait en effectuant une incision à l’aide d’un bistouri sous anesthésie local.

Si et seulement si le praticien prescrit des antibiotiques vous pourrez alors en prendre. Cependant, il y a ce qu’on appelle des antibiotiques bêta-lactamines :

  • Pénicillines : considérées comme le traitement de base des infections bucco-dentaires. La pénicilline freine la réticulation dans les parois cellulaires des bactéries et ont un effet bactéricide.
  • Céphalosporines : antibiotique comparable à la pénicilline.
  • Métronidazole : antibiotique de synthèse agissant contre les bactéries anaérobies. Le métronidazole perturbe l’ADN de la bactérie et freine par conséquent la synthèse des acides nucléiques.
  • Clindamycine : elle freine la synthèse des protéines bactériennes et a un effet bactéricide à fortes doses.
  • Fluoroquinolones : ils ont un effet bactéricide et inhibent l’enzyme topoisomérase, cette dernière arrête le métabolisme de l’ADN bactérien.
  • Macrolides : le plus utilisé est l’érythromycine. Son action est comparable à celui de la pénicilline V.

Enfin, il vaut mieux prévenir que guérir. Il est important de garder une hygiène bucco-dentaire irréprochable mais aussi, consulter un dentiste régulièrement même sans avoir attrapé un abcès dentaire. Il est préférable et même nécessaire de le consulter au minimum une fois par an.

Les complications d’un abcès dentaire peuvent s’avérer dangereuses car il peut induire à des sinusites, des pneumonies ou encore des pyélonéphrites.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée.