Prix surfaçage radiculaire dentaire : combien faut-il compter ?

Accueil / Soins dentaires / Prix surfaçage radiculaire dentaire : combien faut-il compter ?
Prix surfaçage radiculaire dentaire : combien faut-il compter ?

Il n’y a pas pire que d’avoir mal aux gencives. Que ce soit des saignements, des aphtes ou encore des gingivites, toutes ces maladies font souffrir et les éviter passe par un bon entretien de la gencive. Pour cela le surfaçage radiculaire est très efficace. Il permet de nettoyer mais aussi de soigner vos gencives si celles-ci sont malades.

Quels sont les principes du surfaçage radiculaire dentaire ?

Le surfaçage dentaire est une technique de curetage non chirurgical pratiquée par un chirurgien-dentiste ou un parodontologue. Cette technique vise à nettoyer tous les tissus de soutien de la dent, c’est-à-dire la gencive, l’os alvéolaire, le cément et le ligament alvéolo-dentaire.

Le surfaçage dentaire élimine donc les bactéries et les dépôts alimentaires des gencives. Pour cela on utilise des curettes et un appareil à ultrason. La curette est un instrument qui va gratter la gencive tandis que l’appareil à ultrason émet à haute fréquence et décolle ainsi les impuretés.

L’intervention est pratiquée sous anesthésie locale et dure 1h30′ à 2h. Généralement il faudrait 2 à 4 séances afin d’en venir à bout. Ces séances sont assez rapprochées afin d’éviter les infections, vous aurez d’ailleurs à prendre un traitement antibiotique en guise de prévention.

A la suite de cette intervention, vous pourriez avoir mal aux gencives ou ressentir seulement une sensation de gêne. Vos gencives peuvent aussi saigner ce qui est tout à fait normal. Pour atténuer la douleur vous pouvez prendre un anti-inflammatoire non stéroïdiens. Privilégiez aussi une alimentation molle ou liquide afin de laisser reposer vos gencives.

Enfin, vous devrez maintenir votre hygiène dentaire et ce, à l’aide d’une brosse à dent extra-souple ou d’un bain de bouche antiseptique.

Quand pratiquer un surfaçage radiculaire dentaire ?

Le surfaçage radiculaire dentaire est souvent préconisé en complément d’un détartrage pour traiter une pathologie parodontale comme une parodontite. En effet lors de cette maladie il se forme des poches entre la dent et la gencive où bactéries et dépôts alimentaires seront accueillis. Ils peuvent entre autres, être responsables de mauvaise haleine ou pire, d’infections parodontales.

Le surfaçage radiculaire dentaire va donc vider ces poches parodontales et permettre à la gencive de se recoller à la dent, colmatant ainsi la brèche où s’engouffraient dépôts et bactéries.

Une petite remarque toutefois au sujet des parodontites graves qui vont léser les tissus en profondeur. Dans ce cas précis, le surfaçage radiculaire dentaire ne suffira pas, il faudrait recourir à un surfaçage ouvert qui lui est un acte chirurgical permettant d’ouvrir les gencives, d’extraire les tissus lésés puis de les refermer par le biais de sutures.

Quels sont les prix d’un surfaçage radiculaire dentaire

Le surfaçage radiculaire dentaire est une prestation libre que le dentiste peut facturer comme bon lui semble. En outre, son prix dépendra aussi de l’atteinte de votre gencive et de la durée du traitement que le surfaçage demandera. Ainsi vous pouvez en avoir pour 150 à 250€ par cadran, soit de 600 à 1000€ pour toute la bouche.

De plus ce traitement n’est pas remboursé par la sécurité sociale. En effet et ne vous y trompez pas, seul le détartrage est remboursé par la sécurité sociale et ce, à hauteur de 70% avec un maximum de 2 séances par an. Cependant il existe des mutuelles qui proposent des remboursements assez alléchants pour ce traitement.

Le surfaçage radiculaire dentaire est une pratique permettant de nettoyer ou de soigner vos gencives. Il est particulièrement indiqué dans le cas de parodontites. Ce n’est pas un acte chirurgical, et encore moins un acte médical lourd. Faites toutefois attention aux prix proposés par votre dentiste car ce traitement n’est pas remboursé par la sécurité sociale.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée.